Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

4l-liberty

Vous trouverez ici les photos de notre 4L prises tout au long de nos périples.

Avant le raid, la 4L a eu l'occasion de découvrir les petites routes de campagne dans le Beaujolais !

Nos évènements pour préparer le raid :

- 23 et 24 Novembre 2013 : Week-end Beaujolais Nouveau à Pommiers avec tombola

- 4 Mai 2014 : Brocante de Anse

- 7 et 8 Juin 2014 : Marché de Villefranche-Sur-Saône

- 22 et 23 Juin 2014 : Trophée Smart

- 22 et 23 Novembre 2014 : Week-end Beaujolais Nouveau et tirage de la tombola

Et Visite dans une école du Beaujolais

Merci aux enfants pour les fournitures scolaires

... et nous sommes dans Le Progrès du 07/02/2015 !

LE RAID

PRE-DEPART DE LYON

Mardi 17 février 2015

             

C'est parti !

14H: Pré-départ de Lyon sur la place Carnot et à Bellecour !

Première nuit à Rodez en camping dans la 4L. Il fait froid ! (surtout quand on a pas de duvet...)

Mercredi 18 février 2015

                

Arrivée à Biarritz en début d'après-midi : Direction le contrôle technique qui est passé impeccable.

Premières réparations ; le cable compte-tour sans lequel nous n'avions plus la vitesse, et la centrale clignotant.

Jeudi 19 février 2015

  

Après l'achat de bons duvets chauds, nous avons pu nous joindre au village départ.

C'est impressionnant, avec 1200 4L réunies, il y en a de partout !

C'est le Grand départ à 12h30. L'Aventure commence enfin !

L'après-midi, en route pour Salamanca !

Au début on a longé la côte, puis on a pris l'autoroute avec un équipage lyonnais, les 1343. C'est incroyable le nombre de 4L en panne !
Arrivée tard dans la nuit.

Vendredi 20 février 2015

                               

De Salamanca à Algeciras. 
On a c
ommencé la journée avec l'équipage "4L ou la cuisse" et on l'a fini avec le fameux équipage 1343 !
La route était bonne mais elle reste assez monotone, c'est de l'autoroute. Vivement le Maroc !
Le soir nous sommes arrivés au bivouac, et avons reçu les "Road Book" par l'organisation, nos livres de route.

Notre bateau est demain à 16h.
Le stand méca est déjà plein, les mécanos sont sous les voitures à souder et découper des tôles.

Samedi 21 février 2015

                      

Briefing sur le bivouac d'Algerciras à 12h30.

Puis on a pris le bateau à 17h direction le Maroc.La queue est longue dans le Ferry pour se faire enregistrer à la douane.

Nous sommes arrivés à l'université de Rabat vers 22h heure locale pour bivouaquer. Les étudiants nous ont bien accueillis avec un bon thé.

Dimanche 22 février 2015

                      

Sur la route de Boulajoul.

Nous traversons plusieurs villages. Les paysages défilent. Au début de grandes étendues vertes puis rapidement arrive la neige.

Nous avons eu la chance d'en voir beaucoup. Il n'avait pas neigé en pleine autant depuis 70 ans ! Nous avons traversé 2 cols.

A la sortie d'un village, nous avons crevé un pneu à l'arrière, à cause d'un morceau de métal de 3 cm !

Le carburateur sera à régler sur le campement car nous perdons de la puissance.

Sur le bivouac par contre, le sol était très boueux et plein de cailloux (heureusement on dort dans la 4L) et il faisait très froid avec un vent glacial.

Comme on dit là bas, à Boulajoul, fout ta cagoule !

On a fait le plein d'essence avec nos jerrycans et essayé de réparer notre pneu crevé avec une mèche.

Les camions sont tous là bas autant chargés dans leurs containers sur sur leur toit !

lE BIVOUAC    à Boulajoul

Lundi 23 Février


Sur la route de Merzouga.

On passe dans de nombreux villages. Seule la voie principale est une route goudronnée, les autres voies ne sont que des chemins de terre. Beaucoup de maisons sont encore en construction. Il parait que tant que les maisons ne sont pas terminées, les habitants ne payent pas d’impôts !

Traversée de la ville d'Errachidia, et on a aussi longé le lac d'Errachidia, magnifique.

Enfin il fait beaucoup plus chaud ! Le paysage devient désertique par moment avec de beaux canyons, et avec quelques palmerais.

On a observé le superbe panorama vers Erfoud où nous avons été filmé pour le JT officiel du 4L Trophy (2'20).

Rencontre avec les premiers dromadaires et avec les premières dunes de sable.

Remise des dons de matériel scolaire et sportif à l'association Enfants du Désert à l'arrivée au campement de Merzouga. Plus tard a eu lieu la cérémonie avec la présence des enfants mais nous n'avons malheureusement pu y assister car nous étions aux réparations mécaniques pour un problème de bruit dans une roue.

Mardi 24 Février

Boucle 1 autour de Merzouga.

Etape courte de 93 km mais riche en bacs à sable (passages dans sable boueux). Nous on ne s'ensable jamais !

On a aussi croisé une 4L de l'édition de 1998 ; il ne reste rien sauf la carrosserie.

Il fait chaud, environ 25 à 30°C et un superbe ciel bleu nous accompagne.

Retour au bivouac le soir. Balade dans les dunes pour admirer le coucher de soleil. C'est magnifique !

Certains font aussi du ski et de la luge entre les dunes. Au bivouac on a le droit à de bons repas typiques, et au thé à la menthe marocain.

Le bivouac

Mercredi 25 Février

Boucle 2 autour de Merzouga

Départ tranquille à 10h30 aujourd'hui. Il y a plus de vent, et il fait donc un peu moins chaud et nos chech sont bien utiles.

Le parcours est moins sportif mais plus long qu'hier. Très joli passage au bord du lac de Merzouga.
Pic-nic au milieu du désert en essayant de s'abriter derrière la voiture.
Un marocain nous a généreusement offert le thé dans sa très jolie maison. Maintenant on sait comment leurs habitations sont construites, des fondations au plafond c'est fait de terre et de paille. Les maisons sont construites petit à petit car il faut laisser sécher la terre tous les 1m de hauteur pendant quelques semaines puis ajouter une couche.
Le soir sur le chemin du bivouac on a fait une petite séance photo dans les dunes de sable.

Puis au bivouac lavage du carburateur qui était plein de sable!

Jeudi 26 et Vendredi 27 Février

Étape marathon

L'étape la plus attendue est arrivée ! C'est parti pour deux jours en autonomie.


La première journée c'est beaucoup de pistes. On passe dans de grandes plaines caillouteuses. Afin éviter la tôle ondulée on fait du hors piste à 90km/h. La voiture bouge comme un bateau : ça ondule et ça tappe !
C'est la liberté ... Mais en pleine vitesse nous avons traversé un fossé de presque 1m de hauteur, rigole de sable creusée par l'eau.
On a ainsi eu quelques petits problèmes ; le plancher du coffre s'est décollé car les amortisseurs se sont enfoncés dans la tolle. On a du donner quelques coups de marteau pour pouvoir reprendre la route. La glacière a aussi été très secouée et notre cubis s'est déchiré.
Cette étape a été celle où nous avons eu le plus de soucis mécaniques; On a aussi :
- arraché la plaque d’immatriculation
- perdu un cabochon de clignotant
- eu une panne de batterie
- cassé l’interrupteur des longues portées.
Merci aux équipages qui se sont arrêtés !

Le soir, on fait un bivouac avec deux autres équipages. Au programme, recherche de bois, feu et chamallow ! Et on reçoit la visite de Pakistanais en visite au Maroc.


La deuxième journée il y a plus de kilomètres sur de l'enrobé. On commence par longer la vallée du Draa avant de monter dans l'Atlas une deuxième fois pour arriver à Marrakech.
Passage du col de Tichka à 2260m très difficile, car les vibrations et chocs de la veille ont bien déréglés le moteur. On a plus de puissance et plus de ralenti !
L'entrée dans Marrakech au starter est difficile car en plus de devoir gérer notre voiture il faut gérer les autres voitures. Ici les gens conduisent à l'oreille, il faut claxonner pour être vu !

On passe la ligne d'arrivée juste avant la nuit, triste que l'aventure finisse mais heureux de l'avoir fait jusqu'au bout. On passe au stand mécanique pour régler notre moteur et on se dirige en direction de notre hôtel.

Samedi 28 Février et Dimanche 1er Mars


Journées à Marrakech et retour en France

La course est finie. Notre hôtel est vraiment très agréable, nous profitons surtout de la salle de bain, des bons matelas et des bons repas.

Nous passons notre temps libre à marchander au souk et visiter succinctement la ville.

Le samedi soir a lieu la soirée de clôture : discours du président et des partenaires, remise des prix, spectacle de chevaux et dromadaires, danses traditionnelles, couscous...

Dimanche midi c'est le départ direction Rabat. Nous arrivons au port vers 20h et attendons le bateau jusqu'à 2h du matin.

Nous arrivons à Algéciras au petit matin et remontons la route de l'Espagne avec un bref arrêt à Madrid, le temps de déguster des tapas et de découvrir le grand parc du centre. Ensuite remontée jusqu'à Lyon où nous arriverons dans la soirée du mardi.

L'AVENTURE EST FINIE !